Vienne serre aux palmiers

Autriche – Vienne, serre aux palmiers et Leopold museum

 

Et si nous continuions notre voyage dans la belle capitale Autrichienne ? Après avoir admiré les quais puis la bibliothèque en étant passées par l’un des nombreux lieux insolites de Vienne, nous ne comptions pas ralentir le rythme.

 

Nous voici donc en route vers le château de Schönbrunn, non pour la bâtisse elle-même mais plutôt pour son imposante serre que l’on retient par les gigantesques palmiers qu’elle contient, entre autres. Pour cela, nous avions un peu de route à faire : à pieds et à roues, cela nous a donné tout le loisir d’admirer des quartiers riches d’histoires, d’autres riches… en magasins !
Et vous savez quoi ? Accessibles ! Presque tous : un record moi je vous dis ! Et quand un trottoir était surélevé ? Il y avait des pentes… DES DEUX CÔTÉS !

 

 

deux côtés
Doctor Who (série)

 

 

Le dit château, après que nous l’ayons trouvé (pas simple quand on indique au GPS le mauvais nom, n’est-ce pas), est situé dans un grand parc, lui-même sur le flan d’une petite colline. Si l’on prend la peine de monter au sommet, la vue est imprenable ! Mais… il faut la mériter ! Car la merveilleuse pente qui permet d’y accéder est faite de graviers : un vrai bonheur en fauteuil (non), sans compter qu’à ce moment, je n’avais plus de batterie à mon aide à propulsion, autant vous dire que ce fut dur, autant pour moi que pour l’amie qui m’accompagnait. Ou plutôt qui me poussait là pour le coup… (cliquez sur les photos pour les voir en grand)

 

 

Vienne, château de Schönbrunn
Vienne, château de Schönbrunn – Photo 1parenthèse2vies, ne pas reproduire

 

 

Bref, la journée ayant été déjà bien entamée et le programme de la journée loin d’être rempli, nous ne nous sommes pas attardées au zoo ni à l’orangeraie ou au château de ce lieu. Pas facile de faire des choix mais nous avions un objectif et cet objectif le voici, vous allez comprendre pourquoi nous y tenions :

 

 

Vienne, serre aux palmiers
Vienne, serre aux palmiers – Photo 1parenthèse2vies, ne pas reproduire

 

 

Vienne, serre aux palmiers
Vienne, serre aux palmiers – Photo 1parenthèse2vies, ne pas reproduire

 

 

Vienne, serre aux palmiers
Vienne, serre aux palmiers – Photo 1parenthèse2vies, ne pas reproduire

 

 

Bon, là encore en fauteuil, j’étais contente de ne pas être toute seule. Pourquoi ? Parce que j’ai trouvé pire que les graviers messieurs dames (est-ce possible ?), j’ai trouvé… (roulement de tambour)… (suspense)… (effet théâtral)… Les copeaux de bois ! (Ne les applaudissez pas). À part ça, rien à dire : un tarif PMR, une entrée PMR, des toilettes PMR, est-ce que je vais me plaindre ? Certainement pas !

 

Nous nous étions bien éloignées du centre-ville, il était temps d’y retourner pour le deuxième grand point de notre « to do list » : le Leopold museum ! Il se trouve qu’à Vienne, un quartier entier est consacré aux musées ! Museum d’art moderne, museum d’histoire de l’art, boutiques, cafés, musées ludiques pour enfants, espaces de design et restaurants, le tout dans des bâtiments de tous les styles et de toutes les époques.

 

Quelque part dans tout ça, un cube de calcaire blanc d’une taille imposante : le Leopold museum donc. Là, dans de grandes salles aux plafonds hauts, dans des pièces semblant neuves, du Klimt, du Picasso, du Egon Shiele, du Romako et plein d’autres. Que l’on aime ou pas les styles des artistes représentés, comment ne pas dire que l’on en prend plein les yeux ? On voit du beau, de l’étonnant, de l’étrange, du coloré, du triste, de l’incompréhensible, de l’envoûtant, du gênant et tellement plus encore…

 

 

Vienne, Leopold museum
Vienne, Leopold museum, oeuvres d’Anton Romako – Photo 1parenthèse2vies, ne pas reproduire

 

 

Vienne, Leopold museum
Vienne, Leopold museum – Photo 1parenthèse2vies, ne pas reproduire

 

 

Vienne, Leopold museum
Vienne, Leopold museum « Vaginal Spiral » par Damien Hirst – Photo 1parenthèse2vies, ne pas reproduire

 

 

Nous avons fait la fermeture : à 21h ! Alors à part trouver un endroit sympa où dîner et rentrer, il ne restait pas grand chose à faire. L’occasion de voir Vienne by night.

 

Étonnamment, nous avons trouvé cela particulièrement calme : des rues aussi silencieuses et vides en plein centre d’une capitale, aux alentours de 22h, nous n’avions jamais vu ça. Mais ça n’était pas un silence désagréable « de mort », c’était juste… paisible. Plutôt agréable je dois dire.

 

Ce qu’il l’était moins ce sont les deux ou trois endroits dans lesquels nous n’avons pas pu rentrer par manque d’aménagements ou ce sont certaines rampes bricolées inutiles, mais bon, tout ne peut pas être parfait dans une ville qui a une histoire, qui n’est pas des plus jeunes non plus. Je trouve que déjà, elle est vraiment facile à visiter en fauteuil, malgré quelques détails.

 

 

Vienne by night
Vienne by night (façade du Palais Impérial)- Photo 1parenthèse2vies, ne pas reproduire

 

 

Et je continuerai de vous le prouver demain, dans le dernier article qui en ramènera peut-être certaines en arrière, dessins animés ou feuilletons, puisque je vous parlerai de Sissi l’impératrice !

 

 

Si vous aimez, n'hésitez pas : partagez !
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
Email this to someone
email
Print this page
Print

1 commentaire sur “Autriche – Vienne, serre aux palmiers et Leopold museum

Vos réactions...