D&co du côté handi

Dans cet article je ne vais parler que des personnes en fauteuil roulant,  mais sur quel sujet me demanderez-vous ? Sur l’espace (sans les étoiles).

Quand on est handicapé c’est comme si le monde devenait un peu plus petit. Pas dans le sens où nous ne pouvons pas voyager (car c’est faux) mais dans le sens où chaque espace nous paraît plus restreint. 

N’abordons pour le moment que les maisons/appartements.

 

Il y a peu j’ai participé à un jeu connu comme étant le « rallye patate». Étant en été nous avons plutôt opté pour des fruits. Ainsi donc par équipes de 2, nous devions aller sonner chez des personnes pour leur échanger une pomme contre n’importe quel autre objet (insolite de préférence). Nous proposions ensuite l’objet contre un autre objet à un voisin  et ainsi de suite. C’est là que je me suis aperçue qu’être en fauteuil roulant ce n’est pas toujours simple pour accéder à une habitation. Mieux vaut choisir ses amis dès le début si vous souhaitez être dans la mesure de leur rendre visite ! Déjà, il faut que le chemin qui mène à leur entrée ne soit pas en graviers ou en sable. Il ne faut pas non plus que l’on soit obligé de monter des escaliers pour arriver chez eux. Et si portail il y a, en fonction de sa taille, il est préférable ne pas être seul dans la plupart des cas. Côté appartements, les ascenseurs deviennent vos meilleurs amis, du moins quand ils sont assez grands ! Après tout cela, éventuellement, vous rentrez enfin et éventuellement encore cette fois, vous pouvez prendre l’apéro.

 

 

Enfin

… 

Peut-être

 

 

« Peut-être »? Et oui, l’extérieur n’est en fait que la partie visible de l’iceberg, alors discutons plutôt intérieur vous et moi… Ah, attendez ! Je parle de vos amis à qui vous voudriez rendre visite mais c’est aussi surtout valable pour votre propre « chez vous ». Car enfin, vous y  passerez (normalement) plus de temps  n’est-ce pas ? Du coup, j’enfile ma salopette « Valérie Damidot » et je vous explique.

Encore une fois pas une seule marche ou alors de très fines que vous ayez assez de force pour les passer. Il faut que les portes soient assez large pour que les roues passent sans en abîmer l’embrasure. Prendre garde aussi à ce que les couloirs aient assez de largeur pour faire les manœuvres (demi-tour par exemple) et pour atteindre chaque pièce. Si vous voulez vous sentir  plus libre, prévoyez de la place pour avoir la  possibilité de tourner autour des tables, de passer entre les meubles, d’accéder à chaque pièce, chaque placard, chaque tiroir… Vous vous dites « Que de contraintes » c’est exact, mais si votre attention ne se porte pas sur chaque détails, vous vous retrouvez très vite tel un éléphant dans un magasin de porcelaine ! 

 

wib2380-450x245

 

Dans la cuisine, prenez garde à être dans la capacité de tout attraper et de tout utiliser sans que ce soit dangereux. Dans la salle de bain, une douche spacieuse, à l’italienne, sans rebords, bref : tout doit être pensé pour une vie plus facile.

 

La solution pour la perfection ? Une maison, un appartement adapté pour personnes en situation de handicap ou une construction que vous faites bâtir sur mesure. Et sinon ? Il y a toujours la solution D&co !

http://www.toutelatele.com/d-co-une-semaine-pour-tout-changer-speciale-solidarite-14011

 

 

Si vous aimez, n'hésitez pas : partagez !
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Commentaires Facebook

commentaires

Vos réactions...