Deux phrases, deux sourires

Le quotidien dans un centre de rééducation, ce sont comme je le dis souvent, des rencontres.

Il y a un homme, d’un certain âge, qui en plus d’avoir eu un AVC s’est vu offrir par la vie, l’une de ces saletés de cancer. Vous pourriez vous dire que cette personne doit ne plus croire en grand chose. Et bien non ! Cet homme là, il aime faire rire en sortant des phrases avec un non-sens dont il a le secret. Il nous donne le sourire et ça lui suffit pour être heureux. Parce que la maladie et le handicap n’est pas une fatalité, cessez de nous regarder avec pitié. Comme vous, il nous arrive d’avoir nos petits soleils, nos petites joies. Beaucoup arrivent à s’accommoder de leur situation et d’être heureux !

Alors pour vous, deux phrases de cet attachant monsieur, qui après plusieurs mois, me font toujours autant sourire :

« Demain il va pleuvoir : les oiseaux volent avec le bec devant » (évident n’est-ce pas ?)

« Pour savoir si vous êtes bien à Montargis, vérifiez les fenêtres : si elles donnent sur l’extérieur, c’est que vous y êtes !  » (mieux qu’un GPS !)

Si vous aimez, n'hésitez pas : partagez !
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Commentaires Facebook

commentaires

2 commentaires sur “Deux phrases, deux sourires

  1. Bravo pour ton blog qui est intéressant et constructif. Beaucoup devraient le lire pour arrêter de ne penser qu'à leur petit confort, pour enfin penser à regarder autour et voir qu'on peut trouver son bonheur partout. Des fois il suffit simplement de regarder, de s’intéresser, de s'adapter à toutes les situations et de relativiser. En nous emmenant ainsi dans ta tête, tu nous expliques ton point de vue, qu'en fait la priorité dans la vie s'est bien d'être heureux et tu as raison. Bcp ont tout ce qu'il faut pour l'être mais vont toujours chercher la petite bête pour toujours se morfondre, c'est dans la nature humaine. Mais pourquoi au fond tout devrait-t'il être parfait dans la vie ? Rien n'est parfait et c'est tant mieux :). Contente de voir que tu gères bien ta petite vie, que tu relativises car c'est ce qu'il faut, que même si tu ne peux pas pour l'instant courir pour te défouler, tu le fais en tout cas très bien par l'écriture (très bon défouloir aussi). Bonne continuation à toi dans tes projets, tes envies et pour ta récup (bravo petit orteil !). La vie est belle et le ciel est toujours du même bleu. De grosses bises à ma petite cousine :). Isabelle Gagnage n°2 :).

Vos réactions...