Liebster Awards : le jeu pour découvrir qui se cache derrière les blogs

 

Le mois dernier, j’ai été nominée au Liebster Awards. Comme je ne savais absolument pas de quoi il s’agissait, je suis allée fouiner un peu sur internet (Google est mon ami) et voilà ce qu’il en ressort. Je dois répondre à 11 questions que la bloggeuse m’ayant fait entrer dans le jeu a posé. Il faut ensuite que je donne 11 anecdotes me concernant puis c’est mon tour de poser 11 questions à d’autres blogueurs que j’aurai choisi.

 

Alors je sais ce que vous allez dire, « ça ressemble quand même beaucoup à une chaîne ton truc ». Certes. Vous auriez raison. Sauf que là, si on décide de ne pas participer, il n’y a aucun risque : pas de grand-mère qui trébuche sur le chat menant la pauvre bête à sa perte (la grand-mère ou le chat ?) ni de malédiction lancée sur notre future progéniture. Non, c’est juste un moyen pour que les gens connaissent mieux les bloggeurs qu’ils lisent et qu’ils en découvrent d’autres. Un peu de sympathie dans ce monde de Trump de brutes.

 

BREF. C’est parti.

 

Réponses aux questions de Sofhy

 

  • Quelle est la première chose que tu fais en te levant le matin ?
    Ouvrir le lit puis la fenêtre. Les (bonnes) habitudes ancrées depuis l’enfance. Et cinq minutes de câlins avec le chat (quand elle n’a pas fait de bêtise) C’est notre petit rituel du matin.
  •  

  • Quel est ton dessert préféré ?
    Il ne faut en choisir qu’un ?! Mais… Je ne peux pas… Et puis qu’est-ce qui est considéré comme étant un dessert ? Tout ce qui est sucré ? Où faut-il que ça puisse se trouver sur une carte de resto ? Bon… Je suis très gourmande, mais pour les choses simples. Les pâtisseries c’est pas trop mon truc : plus il y en a (crèmes, couches et autres) moins j’aime. Rien ne vaut une vraie mousse maison, un pain au chocolat qui sort du four, une crêpe chaude ou une part de tarte (la tatin recevant le premier prix dans mon cœur… et mon estomac !)

 

 

liebster awards

 

 

  • Dans quelle voiture roules-tu ?
    Je roule avec Citrouille ! Une Renault Captur orange.
  •  

  • Qu’est-ce que tu fais quand tu ne travailles pas ?
    Je bouge ! Je ne tiens pas en place, il faut toujours que j’aille à droite à gauche voir les copains.
  •  

  • T’acceptes-tu tel(le) que tu es ?
    Oui et non. On n’accepte jamais le fauteuil. On vit avec. Et comme le fauteuil fait partie de moi…En dehors de ce « léger détail », ça dépend des jours (et de mon humeur)
  •  

  • A quelle heure te lèves-tu le week-end ?
    Et bien faut voir celle à laquelle je me suis couchée ! Mais quelle qu’elle soit, je m’arrange autant que possible pour dormir minimum sept heures (il y a des ratés)
  •  

  • T’avais quelle moyenne en maths au lycée ?
    En maths évidemment ! Ça pouvait pas être une autre matière ! Ah lala… J’aimais pas, j’aimais pas hein… j’avais entre 7,5 (oui le « ,5 » est important à ce niveau là, tout à fait !) et 11 (relevant du miracle).
  •  

  • Es-tu sportif(ve) ?
    Même si avant de m’y mettre j’ai la flemme, une fois dedans je m’éclate finalement toujours autant à me dépenser ! Je dirais oui.
  •  

  • As-tu un objet totalement inutile, tellement que tu te demandes ce qui t’es passé par la tête quand tu l’as acheté ?
    J’en ai plein ! Je suis une nana (oui, c’est censé être une excuse). Non en vrai j’ai du mal à m’acheter des choses pour moi (quoique je m’arrange) donc en général c’est du réfléchi. Alors oui, j’ai plein de trucs « pourquoi je garde mais ca ? » mais ce n’est pas de l’acheté vraiment. C’est du… conservé (le paquet de cartes pokémon que j’emmenais partout gamine, le billet de train de l’an 10, la boîte du CD que j’ai perdu depuis deux ans « mais-on-sait-jamais-si-je-le-retrouve ») ou de l’offert/laissé (les bouchons pour cocktails que quelqu’un a oublié chez moi dont je ne me sers jamais, le poster ridicule offert en délire par les copains, la cigale pour le mur que j’ai en double (la cigale, pas le mur)…)
  •  

  • Joues-tu d’un instrument de musique ?
    Et non, du tout. À part le début du thème d’Harry Potter au piano et les mélodies de flûte à bec du collège, je n’ai jamais appris. Côté loisirs je faisais plutôt du sport.
  •  

  • Ton meilleur souvenir ?
    Mais on ne peut pas en avoir qu’un vraiment meilleur que les autres, si ? À part peut-être un mariage ou un enfant mais j’en suis pas encore là… Euh… Le jour où mon gros orteil droit a (re)bougé ? Le début de ma « remise en route », l’espoir, l’émotion… (que je décris dans cet article là). Sinon j’ai beaucoup de souvenirs de mon enfance que je chéris plus que beaucoup d’autres choses mais là encore, je ne peux pas en choisir qu’un…

 

 

liebster awards

 

 

Mes anecdotes (on va essayer de rester dans le thème du blog quand même)

 

1) Au tout début de ma rééducation, lorsque je travaillais à renforcer mon dos, le bébé kiné que j’avais alors me donnait des défis de chorégraphie (à faire sans tomber s’il-te-plait-merci) La macarena, YMCA, celle de son école… il y en a eu plus d’une !

 

2) Une fois, une seule de mémoire, je me suis disputée avec le kiné qui s’est occupé de moi plus d’un an. C’est un événement qui m’a marqué et il est rare que j’y repense sans avoir les yeux embués.

 

3) Je mettais tellement d’énergie dans ma rééducation que la nuit je dormais comme une masse. Une fois, je suis tombée et ça m’a à peine réveillé : j’ai failli ne pas appeler les aides soignantes et continuer mes heures de sommeil au sol (je ne m’étais pas fait mal et j’avais entraîné mon oreiller dans ma chute donc j’étais bien calée en fait)

 

4) En bas de chez moi il y a un resto dans lequel j’aime beaucoup aller. La cuisine est bonne ? Le prix correct ? Les gens sympas ? Oui mais pas que : ils ont des super banquettes à hauteur de mon fauteuil ce qui me permet de m’y installer sans peiner.

 

5) Je n’aime pas regarder des films sur le handicap.

 

6) La pire ville côté accessibilité dans lequel je sois allée est Vannes : pavés + reliefs = un vrai bonheur. La mieux (sans compter New York) a été Lyon. Clermont-Ferrand est pas mal non plus.

 

7) Quand j’étais en première année d’études (j’avais 18/19 ans) j’ai fait un stage dans une agence de com située à côté d’un centre de rééducation. Je ne savais pas ce que c’était et, (honte à moi) j’avais vaguement fait un amalgame avec les maisons de redressement pour ados (j’en voyais souvent passer, il y avait aussi un lycée). Riez.

 

 

liebster awards

 

 

8) Dans le premier dans lequel j’étais de centre, j’ai rencontré pas mal de patients qui font maintenant partie de ma vie (en 22 mois j’ai eu le temps). Je suis la seule restée en fauteuil (et là je vous ai pourri l’ambiance).

 

9) Il y a un (gros) trou en bas de la porte de mon salon. Je suis peut-être un tout petit peu rentré dedans. Avec le fauteuil électrique… (C’est le cale pieds aussi : ça dépasse !)

 

10) Lorsque j’ai eu ma voiture, ça faisait 3 ans que je n’avais pas conduit en dehors des heures d’adaptations. 15 jours plus tard, je faisais près de 450 km pour aller voir des amis.

 

11) Si je fais souvent référence aux crêpes dans mes articles, ce n’est pas seulement parce que j’adore ça. C’est aussi parce que d’aussi loin que je m’en souvienne, l’image de ma maman en train de les faire a toujours été une récurrence de ma vie, c’est donc naturellement qu’elles sont la première chose que j’ai appris à faire en cuisine.

 

 

Mes questions 

 

1) Quel est le plus beau voyage que tu aies fait ?
2) Quel est le dernier film que tu as vu au cinéma, avec qui et qu’en as-tu pensé ?
3) Un souvenir/une anecdote d’enfant quand tu étais à l’école primaire ?
4) Une chanson ridicule/has been/nulle mais que tu adores (qui te met la pêche) ?
5) As-tu une expression/un mot que tu utilises tout le temps voire trop (oral ou écrit) ?
6) Si tu pouvais passer la journée avec une personne connue (vivante ou non) ce serait ?
7) Parles-nous de l’un de tes livres préférés…
8) Quelle est ta spécialité en cuisine et que voudrais-tu savoir faire ?
9) À quoi a ressemblé ta journée ?
10) Quel est ton endroit préféré, pourquoi ?
11) Quel est le dernier cadeau que tu as reçu ?

 

 

liebster awards

 

 

Les bloggueurs à qui je propose de jouer

 

Douce Barbare (la copine qui blog sur la sclérose en plaques)
Sirop de fraise (blog lifestyle et DIY)
À Cloche-main (sur l’hémiplégie, plein d’astuces pour un quotidien plus simple)
Handinary Stories (handicap et bonne humeur aussi)
Les découvertes de Salomette (cuisine, loisirs, papotages… que des jolies choses)
Sous les boucles blonde (elle écrit, elle partage, elle créée, c’est que du bonheur !)
Ma vie mon handicap mes emmerdes (joies et peines en fauteuil)

 

Si vous ne tenez pas de blog mais que ça vous amuse de répondre à une ou deux de mes questions (voire toutes), vous pouvez les mettre en commentaire ou me les envoyer à 1parenthese2vies@gmail.com 😉

 

 

Si vous aimez, n'hésitez pas : partagez !
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Commentaires Facebook

commentaires

5 commentaires sur “Liebster Awards : le jeu pour découvrir qui se cache derrière les blogs

Vos réactions...