New York – J3. Highline, Chelsea et accessibilité

 

Samedi 05 novembre 2016 

 

À l’aéroport, je vous avais vaguement parlé du fait que j’emmenais « mes roues électriques ». Il est temps que je vous en touche deux mots (et quelques).

 

Avant de partir, j’ai investi dans le Twion. C’est un système de petits moteurs incrustés dans les roues du fauteuil manuel qui permet une aide électrique au moment de la propulsion (quand on fait avancer les roues). Un peu comme un vélo électrique finalement : vous mettez un coup de pédales et ça vous donne un élan supplémentaire (on n’arrête pas le progrès). Alors c’est vrai, ça rend le fidèle destrier plus lourd (ce qui se sent bien quand les moteurs sont éteints), mais ça redonne une réelle autonomie de déplacement et après les avoir utilisées pendant tout le voyage je n’ai qu’un mot qui me vienne en tête : magique ! Grâce à ça, plus besoin de se faire pousser par quelqu’un qui ne pourrait du coup pas vraiment profiter du paysage et encore une petite victoire côté indépendance. J’ai pris l’habitude de les recharger la nuit et elles me tiennent toute la journée (si je n’en abuse pas trop malgré tout).

 

 

twion fauteuil

 

 

Dans les rues de New York, c’est un vrai plaisir : la ville n’a pas une seule pente ! Tous les trottoirs sont bien larges et possèdent un bateau prévu pour que les poussettes/fauteuils/skates/patins à roulettes puissent monter dessus sans problème. Et pas comme ceux qu’il y a en France avec quand même quelques millimètres d’épaisseur à franchir (le bonheur des handi qui ont des douleurs de dos notamment) non, là, plus plat ce ne serait pas possible. Alors c’est vrai parfois ils étaient un peu raides et j’avais besoin d’un petit coup de main pour  aller jusqu’au bout et comme leurs adaptations ne datent pas d’hier, certains avaient subit l’usure du temps. Mais même avec ça, aucune comparaison possible avec notre capitale, bien en retard !

 

Hier et un peu par hasard, nous avons découvert ce qui allait devenir notre QG pour les jours où on aurait envie de bien manger ou de boire un coup en attendant le car. Et si c’est sur ce sympathique pub irlandais que notre choix s’est arrêté, ce n’est pas seulement pour leur gentillesse et leur bière à la citrouille, mais c’est aussi pour le 100% accessible en pleine ville (Time Square le car, souvenez-vous) dans un établissement pourtant petit et qui ne paye pas de mine (cache bien son jeu celui-là). Et si je ne vous en parle qu’aujourd’hui, c’est parce que c’est là qu’a débuté notre journée : test du brunch américain ! (Finalement ni plus ni moins qu’un déjeuner mais…à 11h !)

 

 

accessibilité new york
Pour me rendre à l’étage où il y a les tables pour manger (Merci !)

 

Oh ! Des toilettes adaptées EN PLEIN CENTRE VILLE ! Pas habituée...
Oh ! Des toilettes adaptées EN PLEIN CENTRE VILLE ?! Pas habituée…

 

 

Une fois le ventre (trop) rempli, nous avons décidé de faire la HighLine qui est une ancienne voie de chemin de fer entièrement réhabilitée en chemin de traverse de promenade végétale. L’équivalent de la Coulée verte à Paris si vous voulez. Accessible par passerelle ou par ascenseur, elle longe l’Hudson River et permet de flâner sur une allée faite de dalles en bois ou du béton, des revêtements super agréables pour rouler. Comme en plus les vues que nous offre ce parcours sont aussi riches que diversifiées, nous n’avons pas boudé notre plaisir ! Tout ça nous a mené jusqu’à Chelsea où nous avons fait un passage éclair dans le fameux marché (The Chelsea Market) rempli de choses appétissantes à manger (mais nous n’avions plus de place, finalement heureusement) et de vêtements de luxe (le débardeur à 200$, je me garderai bien d’avoir des goûts de luxe !) Ici mes seuls soucis pour déambuler ne résidait pas dans l’architecture mais plutôt dans le monde qu’il y avait et dans lequel je devais slalomer (les couloirs sont étroits donc même lorsque les gens se poussaient je devais prendre garde aux pieds qui dépassaient) Rien de bien original.

 

 

accessibilité new york

 

 

 

Si vous aimez, n'hésitez pas : partagez !
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

Vos réactions...