Projets et aventures, de l’intérêt de continuer – Rentrée 2018

 

Il n’y a peut-être que moi que la rentrée rend heureuse, mais c’est le cas. L’été a été long. Certains l’ont peut-être suivi grâce à la page Facebook du blog mais j’ai eu pas mal de soucis de fauteuils, conséquence de quoi je me suis retrouvée relativement bloquée chez moi.
J’écris « relativement » car j’aurais pu moins en souffrir si je n’avais pas cette fâcheuse tendance à refuser toute forme de dépendance. (À part peut-être celle du chocolat. Pour celle-là j’ai rendu les armes il y a bien longtemps déjà.) Car finalement avec ma fidèle Citrouille j’aurais pu aller à droite à gauche comme je le souhaitais c’est vrai… Mais accompagnée seulement et avec le besoin d’être poussée dès la voiture quittée !

 

 

Hors de question
Zazu dans Le roi lion – Studios Disney

 

 

En juillet et en août, c’est un peu comme en décembre : le monde arrête de tourner. Soit les gens sont en vacances, soit ils sont « en pleine saison ». Dur dur de faire avancer les projets et de signer le moindre contrat. Mais on ne peut en vouloir à personne (quelle drôle d’idée !), juste prendre son mal en patience.

 

Alors j’ai rattrapé un peu du monstrueux retard que j’ai accumulé au fil des années question bouquins, je me suis mise à jour côté Netflix et j’ai piaffé. Bon ok, j’ai quand même trouvé le moyen de faire les huit cents bornes qui me séparent du sud pour quelques jours et de prendre plusieurs kilos de barbecues et de glaces avec les amis de passage (car « Si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère ira à toi » et c’est aussi pour ça que je les aime). Bref, on ne se refait pas non plus hein.

 

Malgré tout et enfin, voici l’annuel article du « alors, qu’est-ce qu’on fait maintenant ? »
C’est vrai que ces deux dernières années je vous avais sorti du lourd : nouveau logo, nouvelle plateforme, premier concours, annonce du premier voyage, lancement des conférences… Alors cette fois qu’ai-je trouvé comme moyen de vous surprendre ?

 

 

suspense
SUSPENSE… (Nala et Simba dans Le Roi Lion 1 – Disney)

 

 

Et bien en fait rien.

 

 

c'est'y possible ?
C’EST’Y POSSIBLE ? (Kovu et Kiara dans Le Roi Lion 2 – Disney)

 

 

…Ou presque…

 

 

blague
Ah ah, vous y avez cru ? (Nuka et Vitani dans Le Roi Lion 2 – Disney)

 

 

Je ne vous le cache pas, ces derniers temps je m’étais un peu perdue dans mes projets : « Qui suis-je, où vais-je, où cours-je, où roule-je ? »
Déprimée de ne pouvoir avancer dans ce que je voulais, j’en suis venue à oublier ce qui me motivait, à oublier ce qui me faisait envie et à me laisser errer à faire des choses sans but (sans aucune organisation surtout). Alors hier je n’ai pas allumé l’ordinateur, ai mis de côté tablette et musique. Je me suis installée sur la table de ma salle à manger au calme, pas loin de mon chat étalé de tout son long sur le canapé, j’ai pris un cahier, un stylo et j’ai fait le point.
J’ai rattrapé des idées qui s’étaient éloignées, classé mes besoins et mes rêves non pas par faisabilité mais plutôt par ô combien ils me tiennent à cœur et vous savez quoi ? J’ai trouvé ce que j’allais vous proposer !

 

Je vous propose.

  • De prendre soin de soi, mais pas pour les autres. Parce qu’avant d’être bien avec ou pour les autres, il faut l’être avec soi-même.
  • De ne pas laisser tomber une aventure juste parce qu’elle paraît folle ou utopique : toute expérience est bonne à prendre et que ce soit un échec ou une réussite, ça nous fait évoluer. Ça évite les regrets aussi.
  • De persévérer car si ça n’était jamais dur, jamais décourageant, comment pourrions-nous apprécier les moments fastes ? Réaliser c’est rencontrer. Or rencontrer c’est ouvrir un millions de possibilités.
  • D’apprendre. À faire des concessions sans pour autant revoir nos envies à la baisse. À garder l’esprit ouvert car chaque événement comme chaque personne détient un élément que nous ignorons. Forcément.

 

Pour ma part, je vais partir en voyage d’ici la fin de l’année calendaire (ça n’étonne personne) dans un lieu bien particulier, pas pour du tourisme. J’y vais pour voir, pour découvrir et j’espère surtout en sortir grandie (ce sera mon « prendre soin de soi » et mon « aventure utopique ») Mon nouveau credo pour ça ?

 

 

 

 

Côté blog, vous vous souvenez de Sojadis pour qui j’ai écrit l’année dernière (notamment) ? Et bien notre collaboration va continuer et j’écrirai pour leur plateforme à eux tant des articles que des billets d’humeur. Si ça vous dit de m’y suivre, je vous communiquerai les liens sur les réseaux sociaux et sur 1parenthese2vies bien sûr.
D’ailleurs à propos de réseaux sociaux ! Vous avez peut-être remarqué que nous avons largement dépassé les 1000 abonnés Facebook ? Et aurais-je laisser passer ça sans le fêter ? Que nenni mes amis ! Je vous prépare une jolie surprise mais il faudra patienter encore quelques mois…

 

Concernant la persévérance ? Je vais continuer les conférences, les découvertes en tout genre et les actions de ci de là avec les associations qui œuvrent pour rendre la vie avec un handicap plus facile. Beaucoup d’articles sont à venir et attendent sagement leur tour, le blog ne risque pas la page blanche pour l’instant croyez-moi.

 

Enfin pour ce qui est de faire des concessions, je vais remettre en question mes projets d’édition de livre. Je ne vous l’avais pas dit mais j’en ai écrit un au sujet de mon accident et de la rééducation/reconstruction qui a suivi (mon histoire en somme). Je fais tourner les manuscrit depuis un peu plus d’un an dans les grandes maisons d’édition, seulement le sujet handi (autobiographique qui plus est) c’est pas sexy et ça n’est sûrement pas ce qui leur rapporte le plus. Alors je vais me pencher sur des structures moins importantes peut-être pour un premier jet, à moins que je ne me lance dans l’auto édition, je suis en pleine réflexion (tout conseil de votre part sera le bienvenu !) Dans tous les cas je compte bien me fixer une nouvelle ligne de mire avant la fin de l’année.

 

Voilà, chaque fois je m’amuse de voir à quel point, même les bancs de l’école quittés depuis quelques années, j’ai besoin de me « remettre à zéro » en septembre comme on le fait au premier de l’an. Résolutions, projets et nouveau souffle de motivation, cartable Pocahontas et tennis Pokémon : C’est parti !

 

 

continuer les projets
Allons-y gaiement en Hakuna matatant à fond ! (Le Roi Lion 1 – Disney)

 

 

Et vous, c’est quoi votre credo de rentrée ?

 

 

Si vous aimez, n'hésitez pas : partagez !
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

6 commentaires sur “Projets et aventures, de l’intérêt de continuer – Rentrée 2018

  1. J’aime bien le mois de septembre et lire les projets de rentrée de chacun ! Je ne savais pas que tu avais écrit un livre. Être éditer est très difficile sur simple envoi de manuscrit, as-tu démarché les éditeurs lors de salons du livre ou événements littéraires ? Se faire connaître en personne et « pitcher » son livre est une tactique plus payante qu’un envoi impersonnel par la poste. L’auto-édition reste aussi possible via Amazon et compagnie.
    J’attends avec impatience ta surprise des 1000 abonné.e.s et ton voyage de fin d’année !

    1. Disons qu’il y a plein de solutions d’auto-édition mais j’aimerais qu’il « marche » : qu’il touche le plus de monde possible ! Pour les salons oui, je m’y atèle cette année car comme tu dis, en face à face c’est plus facile de séduire un éditeur 😉
      Ah ah et moi j’ai hâte de vous parler de tout ça !

  2. ecris un autre livre (tu en as la plume nécessaire) voire deux ; tu seras publiée ; tu deviendras (plus…) connue et du coup ton autobiographie intéressera un éditeur. CQFD!

Vos réactions...