Tomber, cette aventure #1

 

 

En situation de handicap, et plus particulièrement quand nous sommes en fauteuil roulant, tomber arrive et ce n’est pas une partie de plaisir. Deux cas de figure :

 

  • En capacité de se relever par nous-même, c’est péniblement que nous tenterons d’accéder  à un point sur lequel nous pourront nous appuyer, nous tirer, nous reposer… Pour peu que nous soyons en fauteuil il faudra ensuite que nous puissions nous hisser dessus, nous y ré-installer comme nous le pouvons et enfin souffler le temps de se remettre de nos émotions. Les efforts physiques déployés n’ont rien à envier au cent-dix mètres haies !

 

  • Si en revanche, le handicap ne nous permet pas nous débrouiller seul alors là … Les gars de Koh-Lanta peuvent aller se rhabiller ! Primo, prévenir quelqu’un qui puisse nous aider. À votre avis, comment ça se déplace un humain sans jambes ? Et bien oui, en rampant (pour autant que les bras fonctionnent) C’est parti pour une mission commando en quête du Graal (cette si lumineuse invention qu’est le téléphone). Bleus, égratignures, brûlures (je vous passe le plus grave), les risques sont aussi nombreux que lorsque Shrek part délivrer Fiona (l’âne en moins) mais soyons optimistes : au moins, tomber c’est se muscler !  Et ce n’est pas tout. Lors qu’enfin l’alarme est donnée et que le/la sauveur/sauveuse arrive, il faut accepter (sans en avoir vraiment le choix) de se faire porter comme le sac de patates que nous sommes devenu et ce, soit par des bras forts mais plus ou moins adroits, soit par la grue miniature qu’est un lève-personne. Mémo : penser à laisser Fierté dans la pièce d’à côté.

 

Inutile de vous dire que dans un cas comme dans l’autre, l’unique chose à laquelle nous ayons envie après tout ça, c’est juste de dormir ! Du coup, si nous pouvions éviter de tomber le matin, ça arrangerait la suite de la journée…

 

 

tumblr_m6cqjsW8IM1rna86e

 

 

Mais bon après tout, à chacun de relever son défi de tous les jours : vous c’est de ne pas vous énerver en voiture ? De trouver que faire à manger ? Marcher avec vos talons en ayant l’air de quelque chose ? Penser à ne pas laisser les clés dans la serrure ? Et bien nous, c’est de ne pas se casser la figure toutes les cinq minutes… (entre autres).

 

 

Si vous aimez, n'hésitez pas : partagez !
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Email this to someonePrint this page

2 commentaires sur “Tomber, cette aventure #1

  1. Je n'avais pas commenté celui là. Pourtant il est tellement vrai.
    En ce moment, j'en fais une spécialité et oui c'est ça quand le handicap évolue mais pas dans le bon sens!
    La prochaine fois que j'embrasse le sol de trop près promis je pense à toi et à ton GIF de la mort qui tue!

Vos réactions...